Du

Beyond Desire

La mondialisation, le post-colonialisme, la réparation des fautes historiques sont autant de questions incontournables dès lors que l’on s’intéresse au continent africain. Aussi, lorsque ces éléments sont évoqués dans le cadre d’une exposition ayant la mode pour sujet la notion de désir prend alors un sens très différent.

  • Lieu

    MoMu - Musée de la Mode Anvers

Description de l'exposition

"Beyond Desire", la sixième grande exposition à thème du MoMu, part précisément des codes du désir dans les cultures africaines et occidentales et examine comment celles-ci s’influencent mutuellement et s’approprient le langage iconique de l’autre. 

Nous avons cherché à comprendre comment des attitudes – bien plus que des identités – se construisent. Comment le fait de porter, mais aussi de posséder certains vêtements (self-fashioning) peut servir de stratégie compensatoire au sein d’une société ?

Cette exposition fait également la part belle à la photographie  de mode et de studios africains, aux arts plastiques et au documentaire.

Les créateurs de mode européens s’approprient les décorations des Masaï, les scarifications, les couleurs et les textiles africains et les font passer à travers le  filtre de la mode occidentale. Le fantasme de la séduction, de l’érotisme, de l’animalité et l’exubérance inspirent leurs créations. La rencontre des deux cultures est, ici, à la fois radicale et troublante. Le mélange arbitraire d’éléments ethniques et contemporains confirme le cliché de l’altérité, mais sa radicalité n’en contient pas moins une beauté perverse.

À la tête de l'expo
Commissaire de l’exposition: Kaat Debo | Scénographe: Bob Verhelst