Du

Noir: Noir Magistral dans la Mode et le Costume

Depuis des siècles et durant des périodes très diverses, la mode occidentale s’est appropriée le noir pour différentes raisons. Peu de couleurs ont rassemblé autour d’elles autant de connotations variées, de la représentation de la mort au symbole de richesse, de célébrité, de religiosité et même de rébellion.

  • Lieu

    MoMu - Musée de la Mode Anvers

Description de l'exposition

"Noir. Noir Magistral dans la Mode & le Costume" illustre différentes étapes historiques de la couleur noire avec des exemples venant du monde de la peinture, du costume historique et de la mode contemporaine.

Au 16ème et 17ème siècles, Anvers devint l’un des centres les plus importants d’Europe pour la teinture en noir du textile. La noblesse et la bourgeoisie se faisaient peindre en noir comme le voulait le diktat de la mode en vigueurà la cour pendant cette époque. A partir de la deuxième moitié du 19ème siècle, les nouvelles méthodes de teinture permettent de populariser cette couleur qui finit par composer la quasi-totalité des garde-robes d’autant plusque chaque personne en deuil peut alors se vêtir de noir.

Au début du 20ème siècle, le noir incarne la modernité dans la mode avec ‘la petite robe noire’ de Chanel comme point culminant. A partir des années 1950, le noir devient la couleur de la contreculture mais aussi le symbole dedivers courants sous culturels et intellectuels.

Le MoMu a sélectionné un certain nombre de créateurs belges et internationaux contemporains qui ont un rapport particulier avec la couleur noire, soit dans leur processus de création, soit par leur interprétation moderne des connotations historiques de la couleur noire : Ann Demeulemeester, Olivier Theyskens, Dirk Van Saene, Givenchy (Riccardo Tisci), Chanel, Gareth Pugh, Comme des Garçons, John Galliano, Raf Simons, Yohji Yamamoto, Jurgi Persoons, e.a.

À la tête de l'expo
Commissaire de l’exposition: Karen Van Godtsenhoven | Scénographe: Bob Verhelst