Du

Paper Fashion!

L’utilisation du papier dans la mode se manifeste dans plusieurs cultures et périodes de l’histoire, bien qu’il s’agisse d’un phénomène peu connu et étudié. À travers l’exposition "Paper Fashion!", le MoMu, en collaboration avec Atopos Cultural Organization, Athens, révèle au grand public ce versant exceptionnel de l’histoire de la mode. À partir d’une collection unique de robes en papier des années 1960 prises de la collection Atopos, "Paper Fashion" se focalise sur l’utilisation du papier et des matériaux dans la mode contemporaine.

  • Lieu

    MoMu - Musée de la Mode Anvers

Description de l'exposition

En 1966, la papeterie américaine Scott Paper Company diffusa pour la première fois comme article une robe jetable publicitaire. En peu de temps, cette tendance se révéla être une vraie bulle médiatique dont les Etats-Unis et l’Europe sont tombés sous le charme pendant quelques années. Les vêtements en papier aux impressions frappantes et polychromes faisaient fonction de matériel de promotion aux fins les plus variées : du Pop Art aux slogans politiques électoraux. La fragilité du papier incita l’industrie du textile à rechercher des matériaux alternatifs ayant l’aspect du papier mais avec un potentiel plus large. Finalement, le Tyvek est le seul matériau utilisé à ce jour dans l’industrie du textile. À la fin des années 1960, l’engouement s’affaiblit et la ‘mode du papier’ disparaît progressivement des rues occidentales.

A Athènes, Atopos Cultural Organization a rassemblé presque 400 robes en papier datant de cette période, créant ainsi la plus importante collection du monde. "Paper Fashion!" présente une large sélection de cette collection et entre dans les détails de l’histoire du papier en tant qu’alternative au textile. Dans l’ancienne Chine et l’ancien Japon, une tradition de confection vestimentaire à base de papier existait depuis longtemps. Dans le monde occidental, le papier n’apparaît comme substitut du textile que  dans la première moitié du 20ème siècle. En période de crise économique et de guerre, on cherchait des alternatives au textile, le papier étant le chef de file.

Cependant, l’utilisation des vêtements et des accessoires en papier, à l’exception des dernières années 1960, est toujours restée au second plan. Il est vrai que bon nombre de maisons et de créateurs éminants ont expérimenté avec le papier, mais depuis 1968, il n’est plus question d’une vraie ‘mode du papier’. Le papier, en tant que matériau alternatif pour les vêtements, continue toutefois à frapper l’imagination. Plusieurs créateurs contemporains à la recherche d’originalité intègrent à leur collection des matériaux assimilés.

"Paper Fashion!" réunit les créations les plus remarquables. Ainsi, sont exposés, outre des objets historiques, les créations récentes de Hussein Chalayan, A.F. Vandevorst, John Galliano, Walter Van Beirendonck, Dirk Van Saene, Issey Miyake et de nombreux autres.

À la tête de l'expo
Commissaire de l’exposition: Vassilis Zidianakis | Scénographes: NORMAL STUDIO, Jean François Dingjian, Eloi Chafai